Fabrication Chaussure Vegan

ahimsa

Emplacement
Volume de production
Taille de l'usine
Horaires de travail

Volume hebdomadaire
Salaire

Standard de l’industrie

Franca, São Paulo, Brésil
50 paires/semaine, 600 paires/mois
11 employés·ées
de 7h à 16h30
(dont 1h de pause déjeuner)
42,5 heures
1.800 réaux/mois
(+ 275 réaux pour la nourriture)
1.080 réaux/mois




AVESU SE REND SUR PLACE

LA FABRICATION D’UNE CHAUSSURE VÉGANE

VISITE À AHIMSA AU BRÉSIL

Dans la petite ville ouvrière de Franca, à 400km de la métropole de Sao Polo, le travail en équipe bat son plein. Chacune des chaussures fabriquées ici est passée entre les mains de chacune·e des employés·ées. Mais ce n’est pas la seule raison qui fait d’AHIMSA une marque très spéciale. Elle a été créée par Gabriel Silva, qui a quasiment grandi dans la fabrique de chaussures de son père. Ce dernier produit des chaussures pour de grands fournisseurs et designers depuis des dizaines d’années. Et une porte plus loin, avec un mur pour seule séparation, Gabriel travaille dans son propre atelier, sur un concept bien à lui.

Après plusieurs années passées à travailler comme pilote auprès de différentes compagnies aériennes, Gabriel a naturellement retrouvé le chemin de la passion de son père : la cordonnerie. C’est une chose plutôt courante au Brésil, qui est le troisième pays producteur mondial de chaussures. Rien que dans la ville de Franca, qui partage une réputation de capitale de la chaussure avec la ville de Novo Hamburgo au Sud du pays, on y retrouve plus de 500 usines de fabrication de chaussures et 350 000 habitants qui y travaillent.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane

Cependant, seule une de ces usines produit des chaussures véganes, et ce n’est pas la seule chose qui les distingue sur le marché : Depuis le début, Gabriel avait cette idée de créer une chaine de fabrication qui soit aussi durable que possible, et qui soit respectueuse envers les animaux et les humains.

« Remettez les habitudes en question, provoquez le changement, sans violence, et dans le respect de tous », voilà comment se résumerait la philosophie de la marque.

Tous les produits qui sortent de l’atelier de Gabriel sont véganes, faits à partir de matériaux bruts durables et recyclables. Gabriel est présent à chaque étape de la fabrication de la chaussure et garde un œil sur tout : De la création du design, au choix des matériaux, jusqu'à l’assemblage des différentes parties de la chaussure.

En Mars 2016, nous lui avons rendu visite à Franca, et c’est avec enthousiasme qu’il nous a montré son atelier et nous a expliqué chaque étape de la fabrication d’une chaussure végane.



« NOUS POSSÉDONS LA SEULE USINE DE FABRICATION DE CHAUSSURES 100 % VÉGANE »

La chance que Gabriel a de pouvoir autant s’impliquer dans la production de ses chaussures n’est pas donnée à tout le monde dans cette industrie. En effet, la plupart des marques sont dépendantes d’usines qui fabriquent pour de nombreuses autres marques, car elles ont les machines et la chaine de production adéquates pour la fabrication de certains modèles. Dans ce type d’usine, il importe peu que la chaussure soit végane ou faite de cuir. À l’inverse, l’atelier d’AHIMSA a été conçu et équipé pour produire exactement les modèles souhaités. Cela permet de contrôler les matériaux utilisés, le processus de fabrication, et de garantir ainsi l’absence de tout produit animal, ainsi que de bannir l’utilisation de cuir dans l’usine. « Nous possédons la seule fabrique de chaussures au monde qui soit entièrement végane ». Gabriel nous montre la seule colle qui est utilisée dans la fabrication des chaussures. Elle est faite à base d’eau juste à côté de là où se situe l’usine.

Production & manufacture de chaussures véganes - chez AHIMSA

ALORS, COMMENT LES CHAUSSURES SONT-ELLES FAITES ?


Peu importe que l’usine soit petite avec seulement dix employés ou qu’il s’agisse d’une production à grande échelle, le processus de fabrication d’une chaussure reste sensiblement le même. Il y a toujours une grande part de travail manuel, car chaque modèle a ses particularités et il est donc difficile d’automatiser la production. Mais chez AHIMSA, c’est tout de même un peu différent. Dans cette usine, pas de chaîne de montage ou de convoyeur à bande ni de machine automatisée. À la place, chaque chaussure est amenée en personne à la prochaine station de production, et le volume de chaussures réalisé est encore suffisamment petit pour que chacun sache exactement quelle chaussure ou ceinture il a eu entre les mains.


DESIGN ET MATÉRIAUX

Tout commence par un croquis. C’est à ce moment que l’on décide du design de la chaussure et que l’on fait le choix du matériel utilisé pour l’extérieur celle-ci, ainsi que celui qui sera utilisé pour la semelle. C’est Gabriel qui travaille lui-même sur les designs. Il navigue sur son téléphone en quête d’inspiration, enregistre photos et captures d’écrans de ce qu’il a repéré sur internet. Sur l’étagère de son bureau, des prototypes et des modèles qu’il aime ainsi que de nouveaux matériaux ou semelles qu’il souhaite tester sur certains modèles. Ces dessins sont utilisés pour créer les patrons de l’empeigne, du talon ou de la languette de la chaussure pour certains modèles spécifiques.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane

LE PATRONNIER


Jacinto est responsable de la découpe des patrons. Il travaille chez AHIMSA depuis le tout début. Ce qui est habituellement calculé par un ordinateur, Jacinto lui, le fait de tête. Son but est de découper les patrons tout en perdant le moins de tissu possible. Et quand on voit le peu de chutes de tissus sur son plan de travail, on sait qu’on a à faire à un professionnel. Ici, le jour des poubelles est le Vendredi. Pourtant, le jeudi, Jacinto est toujours loin d’avoir rempli la sienne. Ici, on fait le tri, ce qui est loin d’être le cas partout au Brésil.

Du travail de Jacinto, il en résulte de petits paquets de tissus de différentes tailles qui sont stockés jusqu’à être utilisés pour la fabrication d’une chaussure de telle ou telle pointure.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
L’ATELIER DE COUTURE

Dans cet atelier, c’est Antonio qui coud ensemble chaque pièce de tissu servant à la fabrication d’un modèle. C’est aussi à ce moment-là que la doublure est cousue au reste du matériau qui composera la chaussure. A l’aide d’un pistolet à pulvériser, Valdirene vaporise un adhésif à base d’eau sur les parties de la chaussure qui seront rembourrées, par exemple sur la languette ou au niveau du talon.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane

Patricia a commencé à travailler à AHIMSA début 2016, ce qui fait d’elle la toute dernière recrue mais aussi la plus jeune de l’équipe. Elle travaille avec Valdirene à l’atelier de couture et s’occupe d’ajouter les œillets pour y passer les lacets. À présent que le matériau extérieur de la chaussure a été cousu à la doublure et que la languette et le talons ont été rembourrés, la forme finale de la chaussure commence à se dessiner.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
LA FORME

Les formes, ce sont ces blocs de bois sculptés en forme de pied et qui sont au cœur du métier de cordonnier. La forme a une importance capitale quant à celle que prendra la chaussure. Elle détermine également la hauteur du talon, la largeur de la chaussure et de son extrémité ainsi que sa taille, bien évidemment.

Une fois assemblé, collé et cousu, l’extérieur de la chaussure est lui-même cousu à la semelle puis la forme y est insérée. Chez AHIMSA, c’est le travail d’Ailton. Le matériau est bien étiré sur la forme puis légèrement humidifié avant d’être placé dans un four. La chaleur va agir sur la colle et le matériau, qui vont épouser la forme de la structure en bois, donnant sa forme finale à la chaussure.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
LA SEMELLE

Au dernier étage de la fabrique, un grand espace de stockage pour les semelles. Beaucoup de fabricants produisent leurs propres semelles en pressant du caoutchouc ou des matériaux synthétiques dans un moule adéquat. AHIMSA en revanche se fournit en semelles auprès d’un fabricant partenaire qui se situe à seulement quelques kilomètres de leurs locaux. Le caoutchouc naturel qui est utilisé dans la production des semelles vient de la forêt tropicale brésilienne.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane

Une fois refroidies, Ailton vaporise de l’adhésif sur les parties de la chaussure qui seront maintenues ensemble une fois que la semelle extérieure aura été ajoutée. Les chaussures ainsi que les semelles sont ensuite chauffées dans le bus d’améliorer les propriétés adhésives de la colle. Puis Fabiano assemble soigneusement la structure de la chaussure et la semelle. À l’aide d’une machine sous vide spécialement conçue, il presse ensemble les deux parties de la chaussure qui sont à présent parfaitement scellées. Le résultat : Une sneaker végane.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
L’ÉTAPE FINALE

Il ne manque plus que les lacets et les chaussures seront terminées ! C’est Carlos qui s’attèle à cette dernière tâche et il se doit d’être perfectionniste, car c’est aussi lui qui est responsable du contrôle final. C’est le moment d’enlever toute peluche ou résidu de colle éventuel. Toutes les chaussures de chez AHIMSA que vous recevez chez vous ont été vérifiées ici-même, par Carlos en personne, avant d’être mises dans leur boite.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
QU’EN EST-IL DES SANDALES ?

Comme vous pouvez vous en douter, la fabrication d’une sandale est un procédé beaucoup plus simple. Pour les Cravo Sandals par exemple, les lanières sont tressées ensemble puis insérées dans les encoches de la semelle prévues à cet effet. Elles sont ensuite collées sous la partie de la semelle en contact avec le pied. C’est après cette étape qu’on y insère une forme spéciale qui présente une encoche au niveau des orteils, permettant ainsi de façonner les lanières selon la forme désirée. Enfin, la semelle est assemblée au reste de ces sandales véganes estivales entièrement faites à la main et qui sont désormais prêtes à être portées !

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane
QUE SE PASSE-T-IL D’AUTRE DANS CETTE USINE ?

Les boites empilées et soigneusement rangées sont remplies par les équipes des bureaux et envoyées aux clients et revendeurs comme AVESU. Cris et Gustavo s’occupent des envois ainsi que du service clientèle. « On reçoit beaucoup d’appels. Quand on vend des chaussures véganes, les clients veulent tout savoir, comment elles sont faites, quels matériaux nous utilisons et parfois, ils ont juste des questions sur le fonctionnement de la boutique en ligne ». C’est avec plaisir que les équipes d’AHIMSA répondent à toutes ces demandes. L’entreprise, du fait de sa taille modeste mais aussi de la passion et de la sincérité avec lesquelles les équipes travaillent, observe toujours la plus grande transparence possible. Et s’il y a des questions auxquelles ils n’ont pas de réponse, ils n’ont qu’à traverser le bâtiment pour se rendre à l’usine, où la porte de Gabriel Silva est toujours ouverte.

« QUAND ON VEND DES CHAUSSURES VÉGANES, CEUX QUI LES ACHÈTENT ONT DES QUESTIONS TRES PRÉCISES. »

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane

Le travail d’équipe est l’un des principes fondateurs d’AHIMSA. En début de semaine, Gabriel et son bras droit Bercson planifient la production des modèles et leur quantité. Ils dialoguent régulièrement avec leurs équipes, afin de déterminer ce qui est réalisable ou non.

Pendant notre entretien avec Gabriel, nous avons compris à quel point ses employés comptaient pour lui. Beaucoup d’entre eux sont là depuis le début, et il est fier de l’âge moyen représenté dans son équipe. Beaucoup de personnes travaillant ici ont plus de 50 ans, et il est d’avis qu’il n’y a pas que les plus jeunes qui devraient avoir leur chance sur le marché du travail. L’atmosphère amicale et détendue reflète complètement cet état d’esprit. Dans la salle de repos, des casques de moto accrochés un peu partout. Beaucoup d’employés utilisent le moyen de transport le plus populaire et le moins cher au Brésil pour se rendre au travail : la mobylette. Des tasses de café à moitié pleines trainent sur la table commune sur laquelle on partage aussi le déjeuner.

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane

« Inutile de préciser que vu la taille de notre entreprise, nous n’avons pas de cantine pour les employés » nous précise Gabriel. « Beaucoup ramènent leur déjeuner. En contrepartie, nous payons un bonus mensuel de 275 réaux qu’ils peuvent utiliser comme crédit pour faire les courses dans les supermarchés locaux » . Les employés d’AHIMSA reçoivent un salaire mensuel moyen de 1 800 réaux (environ 470 euros) pour 42,5 heures de travail hebdomadaires, tandis que le standard dans l’industrie s’élève généralement à 1 080 réaux, soit 280 euros environ. En général, les employés travaillent de 7h à 16h30. Parfois, le vendredi après-midi, il arrive que Gabriel trouve l’usine vide. Si l’équipe finit la production en avance, elle peut quitter les lieux plus tôt.

« Nous sommes encore une jeune compagnie », dit Gabriel. Nous travaillons sur de nouveaux matériaux et procédés pour améliorer nos chaussures et les rendre encore plus durables ». Il a récemment embauché un nouveau chef de production qui a déjà optimisé de nombreux modèles. La compagnie n’a pas les moyens financiers d’obtenir les certifications ni de faire inspecter leur production par des agents externes. L’ironie de l’histoire, c’est que les certifications pour des conditions de travail justes et équitables sont souvent bien trop chères pour que les petites compagnies puissent se permettre de les obtenir.

Mais ce n’est pas la seule raison qui pousse AHIMSA à jouer la transparence. « La communication au sein de l’entreprise est très importante ». Gabriel veut que chacun comprenne pourquoi il a choisi de produire des chaussures véganes et que l’entreprise n’a rien à cacher. Au contraire : « On veut que nos clients sachent exactement d’où viennent leurs chaussures. » nous explique-t-il. « Qui les a faites et quelles sont les convictions de la compagnie qui les a fabriquées ».



Voir tous les produits d’AHIMSA

Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Gabriel Silva et Thomas, le co-fondateur d’avesu sont bien d’accord sur ce point : les chaussures du futur sont véganes !



QUELQUES PHOTOS DE FRANCA
Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane Production végane chez AHIMSA – Fabrication de chaussure végane

avesu 2016 | Photos: © N. Raeuber